Luc Gerbier
Les Ciels

 

Nouvel atelier de Luc Gerbier à Montjustin :
Tel : 04 92 76 42 57 et 06 70 11 58 33

 

Derniers feux - Aquarelle, 65 x 50 cm -
2001 - 2100 €

 

"Levers de rideau sur mon monde"
par Luc GERBIER

Les ciels ont toujours tenu une place privilégiée dans mon travail. J'ai eu la tentation d'en faire le thème unique, de l'ensemble des oeuvres présentées.
Aussi, je vous invite à quitter des yeux les belles collines qui nous entourent pour rejoindre l'Azur.
Je vous propose un voyage pictural souvent tumultueux, parfois paisible, selon mon humeur et mes choix.
Ciels, beaux prétextes à peindre des tableaux que j'ai voulus "Levers de rideau" sur le monde, sur mon monde.

Vallée du Luberon - Peinture 70 x 52 cm - 1991 - 4500 €
Entre Ciel et Mer

 

"Par un matin d'octobre, j'ai traversé le jardin de Luc Gerbier. Les dernières hirondelles dansaient dans la lumière en regardant l'Afrique. Un matin extraordinaire de figues noires, de brume et d'or. Le café de Luc était aussi bon que le ciel, nous sommes descendus dans sa cave, dans son atelier. Il y avait là, sous terre, autant d'îles que de jours dans l'année, les îles Chausey. Luc Gerbier s'est baigné mille fois dans la Méditerrannée, son visage est une crique brûlée de soleil et de vent ; il avait envie de peindre l'océan, les grands éléments et le tumulte. Des îles comme des châteaux de granit bleus et noirs, des châteaux wagnériens sur des ciels de soufre.


Plage à Chausey - Peinture 73 x 60 cm - 2003 - 4500 €

 

Luc GERBIER n'est ni unimpressionniste, ni un fauviste, c'est un fauve.
Un fauve élégant et radieux. Un fauve qui s'écarte des courants et des modes pour bondir le moment venu sur la beauté du monde. Cette beauté il l'a aperçue de la lagune de Venise et des hautes terres du Contadour.

 


Eté sur les Ocres - Aquarelle 36 x 24 cm - 1993 - Collection particulière -
Existe en affiches
Ce qu'il nous offre ici, sous les voûtes sombres de sa cave ce sont ses mers intérieures, ses tempêtes intérieures, ses villes de sable et de granit incendiées par le plus beau jaune d'Espagne. Luc GERBIER ne peint pas le monde, il peint le souvenir des vagues et des lointains tumultes.


Venise - Peinture 116 x 73 cm - 1984 -
Collection particulière

Je ne suis pas assez savant pour dire si Luc GERBIER est plus figuratif qu'abstrait, s'il doit quelque chose à Turner ou au bon Dieu. C'est un homme qui voyage dans le doute et qui a su regarder l'océan, les orages et les dômes de Venise avec chacun de ses muscles et tous les grains de sa peau et qui est descendu dans sa cave parce qu'il était bouleversé."

 

René FREGNI.
Ecrivain

Manosque - Octobre 2002

Webmaster : ACSERVICES